Nos objectifs, nos actions

Œuvrer dans le domaine de la réhabilitation psychosociale pour le rétablissement des personnes souffrant de troubles psychiques, mais le plus souvent en exclusion vis à vis du monde du travail, des relations sociales et du logement.

Solidarité-Réhabilitation travaille en étroite collaboration avec les équipes médicales et avec le service du Professeur Lançon au pôle psychiatrie centre, boulevard Baille à Marseille dans le 5e.

Une situation rare et novatrice : usagers de la psychiatrie, aidants, familles et professionnels de santé, tous ensemble pour un seul but : pour le rétablissement.

Pourquoi ?

  • Pour rendre l’usager de la psychiatrie acteur de sa vie.
  • Pour rompre l’isolement et rétablir du lien social.
  • Pour construire l’autonomie et organiser l’avenir.

Comment ?

  • Soutien aux familles.
  • Prévention, Information de la maladie mentale.
  • Lutte contre la stigmatisation.
  • Accès à la formation et à l’éducation thérapeutique.
  • Aide à trouver un logement et au maintien dans ce dernier.
  • Accompagnement à l’insertion professionnelle.

Pour la réalisation de ses objectifs, l’association Solidarité-Réhabilitation :

  • Assure l’organisation du programme Profamille, formation destinée aux familles et aux proches des malades. Ce programme dispense une aide à la compréhension de la maladie et forme sur les différentes techniques pour reconstruire une communication sereine avec le malade.
  • Met à la disposition des usagers un local, véritable lieu de rencontre, ouvert 4 jours par semaine et équipé de 8 ordinateurs.
  • Met en place des ateliers informatiques qui permettent une reprise de confiance pour franchir les étapes vers la réinsertion.
  • Loue aux usagers 6 appartements associatifs thérapeutiques. Une vingtaine d’usagers en a déjà profité, et le retour sur cette action nous confirme que l’autonomisation par le logement est un outil d’insertion déterminant.
  • Dispose de bénévoles pour la gestion des appartements et des formations informatiques.
  • Organise des conférences et des formations afin de faire connaître les actions de réhabilitation. Des thèmes diversifiés sont abordés dans le cadre des Soirées de l’Écho, mensuellement, avec des intervenants spécialisés : psychiatres, addictologues, psychologues, pairs-aidants, avocats. Ouvertes à tous, elles sont filmées et mises en ligne.
  • Met en place le projet « Lycée », afin d’informer les lycéens sur les troubles psychiques, par un film (sous forme de Webdoc), dont la présentation démarrera début 2017.
  • Organise des Congrès de réhabilitation psychosociale. Le 4e s’est tenu les 13 et 14 octobre 2016 à Marseille.
  • A organisé un Congrès de « Mindfulness », les 3 et 4 juin 2016 : « Médecine, Mindfulness, Marseille, Compassion ». Cette action doit se pérenniser.
  • Assure l’insertion professionnelle par la promotion d’un accompagnement des personnes ayant des troubles psychiques. A ces fins, une équipe dédiée a été mise en place sur le territoire marseillais depuis 2014, l’équipe « Working First 13 ».

La participation des patients en psychiatrie, de leurs familles et des soignants est au cœur du fonctionnement de l’association. C’est un apport essentiel qui tient compte de l’expérience de ces patients dans le développement et l’évolution des actions entreprises.

L’objectif principal est de permettre à la personne souffrant de troubles psychiques de développer des savoir-faire et des savoir-être par une progression constante vers l’autonomie afin de s’insérer au mieux dans l’environnement social et économique.

Share